Même s’il ne date pas d’hier, le data-journalisme ou “journalisme de données” a trouvé une second souffle ces dernières années grâce à la mise à disposition de données publiques en ligne  on peut citer par exemple les portails Open Data de la Ville de Paris, de la Région Île-de-France, ou SNCF  et au développement d’outils facilitant leur traitement. Un nombre croissant d’articles est dorénavant élaboré à partir d’analyses de données statistiques et enrichi de visualisations de données qui en simplifient la compréhension.

Depuis plusieurs semaines, les journalistes de L’Express utilisent maintenant la plate-forme OpenDataSoft pour appréhender leurs données et illustrer leurs articles au moyen de tableaux, graphiques et cartes.

L'Express Data Journalisme avec OpenDataSoft
L'Express - Spécial Immobilier
Dans “Le data journalisme pour (et par) les nuls“, Eric Mettout, Directeur adjoint de la rédaction de L’Express, explique comment OpenDataSoft a révolutionné le travail de son équipe: “Là où l’exercice nous avait pris un semestre il y a quelques années, lors d’une première tentative – la carte du financement des partis politiques – riche d’enseignements et de longues heures de boulot, il était descendu à un mois avant les vacances d’été, le temps d’accoucher de notre palmarès des cumulards, puis à deux semaines tout récemment, pour celui de l’insécurité. Avec l’immobilier, il nous a fallu deux (bonnes) journées pour uploader les fichiers Excel, débugger, affiner la lecture, améliorer la carte, corriger les noms de ville mal orthographiés, les géolocaliser…” Ces changements sont d’autant plus marquants que l’outil est utilisé par les journalistes eux-mêmes sans qu’ils n’aient besoin de faire appel à des développeurs ou à des graphistes.

Dans les dernières réalisations de L’Express effectuées avec OpenDataSoft on trouve :

Selon Eric Mettout, “En utilisant OpenDataSoft, les journalistes de mon équipe peuvent facilement, et sans faire appel à un développeur, transformer des bases de données en information, lisible et accessible, en moteur de recherche, en graphiques, en cartes… Sans ce type d’outil, le data-journalisme n’est qu’un mot.