Chez OpenDataSoft, notre vision a toujours été de rendre des données disponibles pour le plus grand nombre. Dans cette optique, nous jugeons nécessaire de favoriser au mieux l’interopérabilité entre notre plateforme et les outils d’exploitation de données disponibles. C’est pour cela que nous avons décidé d’enrichir notre offre de points de sortie et de supporter l’Open Data Protocol (OData).

Ce protocole, né dans les locaux de Microsoft et recommandé par l’Open Government Data Initiative, a pour objectif de permettre la diffusion de données ouvertes. Sa version 4.0, intronisée au rang de standard par le comité OASIS en mars 2014, définit un service d’échange de données se basant sur une architecture REST et le format JSON. Son utilisation rend possible l’accès à un grand nombre de sources de données de manière uniforme.

Site officiel du protocole

Cette nouvelle sera appréciée non seulement des développeurs désirant utiliser notre plateforme comme source de données pour leurs applications, mais aussi des utilisateurs de logiciels tels que Microsoft Excel. En effet, le logiciel populaire permet de récupérer des données à partir de services OData et de les rafraîchir à intervalles réguliers.

 

Edition de l'intervalle de rafraîchissement du feed OData dans Microsoft Excel

Edition de l’intervalle de rafraîchissement du feed OData dans Microsoft Excel

 

Dès aujourd’hui, toutes les données disponibles sur notre plateforme sont accessibles sur notre point de sortie OData en lecture seule.

Notre service OData supporte les versions 3.0 et 4.0 du protocole au format JSON et AtomPub. Il expose une page de métadonnées qui décrit les données stockées, la liste des jeux de données, ainsi que la liste des enregistrements de ces jeux de données, à combiner avec la plupart des options définies par la spécification technique, permettant notamment la recherche d’enregistrements, la pagination des résultats, l’affichage partiel pour ne s’intéresser qu’à certains enregistrements ou certains champs, la récupération des différentes valeurs dans le format le plus adapté. Ainsi, on peut visualiser des fichiers images à partir de ce point de sortie.

Pour illustrer le service, voici quelques exemples de son utilisation :

  • Pour visualiser une liste des boîtes aux lettres disponibles dans la ville de Paris, il suffit de se rendre sur

/api/odata/liste-des-boites-aux-lettres-paris/

  • Travaillant rue de Lourmel, nous pouvons affiner cette requête pour n’afficher que les boîtes aux lettres de cette rue :

/api/odata/liste-des-boites-aux-lettres-paris?$search=’lourmel’

  • La première boîte semble être idéalement placée. Nous ne nous intéressons plus qu’à celui-là, nous pouvons y accéder par son identifiant :

/api/odata/liste-des-boites-aux-lettres-paris(‘8253cbd2d05d9cb21b3d9efbe4c25155d71a70b1’)

  • Enfin, nous voulons récupérer ses coordonnées contenues dans la colonne “coordonnees_geo” au format WKT pour être surs de ne pas nous perdre en allant poster notre courrier. Nous pouvons l’obtenir avec :

/api/odata/liste-des-boites-aux-lettres-paris(‘8253cbd2d05d9cb21b3d9efbe4c25155d71a70b1’)/coordonnees_geo/$value

Nous espérons que cette nouvelle API vous donnera des idées d’applications novatrices basées sur l’Open Data.