Y A D Frites! Une application avec de l’open data dedans

La vie de nos chères têtes blondes est parfois difficile : s’abîmer le dos en portant un sac à dos chargé de livres scolaires, mémoriser la déclinaison des déterminatifs allemands (nominatif, accusatif, datif et génitif), bûcher soir après soir les équations du second degré. Mais face à ces épreuves, rien n’est plus démoralisant pour eux que rater les frites à la cantine. Heureusement, l’Open Data est là pour sauver leur rentrée.

C’est avant tout ce tweet qui nous a interpelé :

Que Milco se réjouisse, car la rentrée a été marquée par le lancement de l’application Y A D Frites! Une application Android et Iphone qui informe petits et grands des menus des établissements scolaires des villes de Saint-Malo et Rennes.

L’application permet aux utilisateurs de connaître les menus par :

  • villes : Saint-Malo et Rennes
  • type d’établissement : scolaires, loisirs, autres
  • recherche en plein texte : pour trouver un ingrédient ou un plat spécifique

y-a-d-frites-application-open-data

C’est pour quand les Petits Filous ? 

D’où proviennent les données ?

Quand on parle d’Open Data (et de nourriture), la traçabilité, c’est important. Y A D Frites! puise les données sur les portails Open Data des villes de Saint-Malo et Rennes. Rennes est d’ailleurs la première ville française à avoir ouvert ses données. Une sorte de Label Rouge de la donnée somme toute.

Pour chaque menu, la municipalité partage des informations complémentaires (labels, traçabilité, produits locaux ou bio, plats préparés par le Chef…). Nos enfants gastronomes peuvent ainsi avoir jusqu’à deux mois de visibilité sur leurs agapes.

Sur les portails Open Data de Saint-Malo et Rennes, les données sont accessibles sous diverses formes :

  • tableaux : possibilité de trier les menus par date, par type d’établissement…
  • graphiques : possibilité d’analyser les types de plats…
  • API : possibilité pour les développeurs d’avoir un accès instantané aux données mises à jour

Et alors, Y A D Frites à la cantine ?

Menons une enquête statistique de haute volée afin d’établir un comparatif entre la fréquence des frites, des haricots et de la purée (avec ou sans puit de sauce).

Saint-Malo n’a servi des frites que 11 fois depuis mai 2015 !

En revanche, les élèves ont eu le droit à des haricots (verts et beurre) 34 fois. Et après les parents se demandent pourquoi les ados sont soupe au lait.

L’honneur est sauf, 25 fois de la purée.

L’Open Data, la frite du développeur

Nous aimons le répéter : plus il y a de données ouvertes, plus il est facile de créer de la valeur. Et si nous radotons, c’est pour une bonne raison. C’est parce que c’est vrai. En partageant des données de qualité, dans un format standard (CSV, JSON…), les collectivités permettent aux développeurs de construire des applications autour de leurs données.

Une seconde application, QuiDitMiam!, agrège ainsi des données libérées via le portail Open Data de la Métropole de Toulouse et des données de la Cuisine Centrale de Toulouse (détail des ingrédients…). Les parents peuvent connaître le détail des informations nutritionnelles des menus servis par les écoles de la Métropole.

qui-dit-miam-open-data-toulouse

QuiDitMiam!, l’application aux données enrichies (et élevées en plein air). 

On pourrait d’ailleurs imaginer le partage des données enrichies par QuiDitMiam! à travers une API Open Data. Cette API pourrait nourrir à son tour la plate-forme Open Data de la Métropole toulousaine.

Quelles données pourrait-on ajouter à Y A D Frites et QuiDitMiam?

  • Les jeux de données des menus de cantines de toutes les collectivités françaises
  • La liste des baraques à frites de Dunkerque. Voici un jeu de données qui serait bien utile pour le prochain carnaval : géolocalisation, horaires, prix, menu, notes… Nous allons demander ça à notre Data Hunter.

Vivement la prochaine mise à jour de ces applications pour encore plus de frites données à consommer. Et ce n’est pas Alexiane qui nous contredira :

L’application de Sylvinfo est disponible sur l’App Store et Google Play.

L’application QuiDitMiam! est disponible sur l’App Store et Google Play.

 


Mettez des données ouvertes au menu

Recevez votre guide gratuit maintenant ! Il réunit les 10 étapes essentielles pour bien amorcer votre projet Open Data.


Téléchargez le guide Open Data d'OpenDataSoft

Related Posts