Ouvrir et diffuser ses données peut s’avérer plus complexe qu’un simple choix de thématique ou de format. Une licence mal adaptée à votre projet Open Data peut rebuter des utilisateurs potentiels. Au contraire, une licence ouverte traditionnelle rassure les utilisateurs sur l’utilité de leur contribution au long terme.

Vous ne savez pas quel type de licence Open Data choisir ? Nous vous avons préparé une checklist pour vous aider !

Choisir une licence pour vos données ouvertes est souvent la 5ème roue du carrosse. Vous avez sélectionné votre solution Open Data. Vous avez réuni des données d’une douzaine de services. Vous avez peaufiné l’aspect de votre portail. Et soudain, un collaborateur lève la tête et demande “Euh, pour la licence, laquelle on choisit ?”

Une foule de licences existe. En choisir une dépend essentiellement de l’utilisation et de la portée que vous voulez assurer à votre projet.

La checklist des licences Open Data

Cliquez sur les images pour accéder au PDF !

Pour intégrer cette checklist sur votre site, il suffit de copier-coller le code ci-dessous :

Le bon pari : une licence domaine public ou attributive

✅ Cas d’usage

Les réutilisateurs potentiels sont certains qu’ils peuvent utiliser les données comme bon leur semble (dans un but commercial, par exemple). Ces licences offrent à vos données l’utilisation la plus vaste et l’audience la plus diverse possible.

✏️ Licences à votre disposition

Open License/Licence ouverte, Public Domain, CC0, CC- by, Open Data Commons Public Domain Dedication and License, Open Data Commons Attribution License

👌 Exemple

Localisation des théâtres sur le territoire de la ville de Bruxelles

Fédérer une communauté autour de vos données ? Hello licences contributives !

✅ Cas d’usage

Les licences libres requièrent de vos utilisateurs de jouer le jeu selon les mêmes règles : ils devront appliquer la même licence à leurs réutilisations. Ainsi, personne ne bénéficie du travail des autres sans apporter sa propre contribution.

✏️ Licences à votre disposition

ODbL, OSM, CC-by-sa

👌 Exemple

https://www.openstreetmap.org

Un cas extrême et original : utilisez votre propre licence

⚠️ Cas d’usage

Les réutilisateurs potentiels de vos jeux de données devront lire, comprendre et s’assurer que la licence leur permet d’utiliser les données selon leurs besoins. Définir votre propre licence restreint de facto l’usage et devrait être considéré avec soin.

✏️ Licences

SNCF, SBB etc…

👌 Exemple

Messages audio diffusés en gare de Zurich

 


Prêt à lancer votre projet Open Data ?

Recevez votre guide gratuit maintenant ! Il réunit les 10 étapes essentielles pour bien amorcer votre projet.



Téléchargez le guide Open Data d'OpenDataSoft