Exploiter les données ouvertes pour améliorer la mobilité à Bogota : le Projet Movilidata


Les villes du monde entier se rendent aujourd’hui compte que les données ouvertes peuvent aider à fournir de nouvelles solutions aux défis actuels de la mobilité urbaine et Bogota apparaît comme un excellent exemple du pouvoir de la révolution des données de transport. C’est pour cela que quatre étudiants internationaux se sont penchés sur ce cas pendant 5 mois pour créer un tableau de bord rassemblant et croisant les données liées aux défis majeurs de la mobilité à Bogota, Colombie.

Bogota: la ville des transports innovants

A travers cette étude de cas, le projet cherche à montrer l’opportunité que les données ouvertes représentent dans le domaine de la mobilité. Dans les dernières décennies, Bogota a acquis une renommée internationale grâce à ses politiques de transport innovantes. La capitale colombienne, espérant devenir un exemple en terme de mobilité durable, a donné la priorité au transport public et au cyclisme urbain. En témoignent l’emblématique Transmilenio, un système de bus sur voie rapide (Bus Rapid Transit System) ainsi que les 400 kilomètres de voies cyclables qui traversent la ville.

Cependant, Bogota doit aujourd’hui faire face à des défis typiques des métropoles en expansion rapide. Notre projet vise à évaluer ces difficultés via les opportunités offertes par la transition rapide de Bogota vers la gouvernance digitale. En moins d’une décennie, le nombre de foyers ayant accès à internet a triplé, et la mairie travaille avec ardeur pour que ces améliorations se traduisent par de meilleurs services de transport.

Les étapes du projet

Des entretiens avec des acteurs locaux ainsi que l’exploration de la littérature académique et de la presse sur ce sujet nous ont permis d’identifier les problèmes que rencontrent la ville de Bogota dans le secteur de la mobilité : la congestion des routes, la pollution de l’air, la sécurité routière, et la sécurité des biens et des personnes. Chercheurs, journalistes et élus locaux reconnaissent ces problèmes comme étant les défis principaux de la capitale.

Après avoir identifié ces thèmes, nous avons rassemblé des jeux de données pour révéler la nature, les causes, les conséquences et les solutions possibles pour chaque problème. Bien que les normes colombiennes en matière de données ouvertes soient ambitieuses, nous avons été confrontés à des difficultés liées à la fragmentation des données de mobilité. Nous avons malgré cela réussi à construire une bibliothèque de données de 63 jeux de données de provenance internationale, locale, et non-gouvernementale.

L’analyse de données à laquelle nous nous sommes par la suite livrés inclut différents types de représentations : des comparaisons dans le temps ou dans l’espace, des croisements de données, des cartes montrant des données géolocalisées, etc. Le tableau de bord présente toutes ses représentations et notre Livre Blanc explique plus en détails chacun des sujets identifiés au début de notre travail.

Que nous révèlent les données sur les enjeux majeurs de la mobilité à Bogota ?

La congestion des routes est l’un des plus grands problèmes auxquels la ville et ses habitants sont confrontés au quotidien. En effet, Bogota est la 2e ville qui compte le plus d’embouteillages en Amérique Latine et la 7e du monde. Les données révèlent les difficultés rencontrées pour circuler en particulier aux heures de pointes, mais aussi les évolutions qui ont mené à cette situation comme l’augmentation du nombre de véhicules privés ces dix dernières années et la diminution de la capacité des transports publics.

Ces nombreux véhicules sont en grande partie responsables de la forte pollution de l’air dont souffre Bogota. L’analyse des niveaux de concentration de microparticules révèle d’ailleurs des inégalités géographiques étonnantes à l’échelle de la ville. En effet, à cause du vent qui souffle constamment d’Est en Ouest à Bogota, l’axe routier principal qui traverse la ville, son centre historique et son centre d’affaire affiche un niveau de pollution inférieur à celui de l’ouest de la ville.

Le dashboard met également en lumière des alternatives possibles pour une mobilité plus durable.

Concernant la sécurité routière, les données récoltées par les différents acteurs de la ville de Bogota permettent d’analyser l’évolution du nombre d’accidents, de blessés et de victimes dans le temps; de repérer où les accidents ont lieu dans la ville; ou encore d’identifier les responsables et les causes des accidents. Il est également possible de savoir précisément qui sont les acteurs qui sont le plus à risques sur les routes de Bogota, pour permettre aux autorités de mieux les protéger en ciblant davantage les politiques de prévention et de sensibilisation. Par exemple, les données de tous les accidents des dix dernières années montrent que les jeunes entre 20 et 35 ans sont particulièrement victimes d’accidents fatals en motos.

Enfin, notre analyse revient également sur la sécurité des biens et des personnes se déplaçant dans la ville de Bogota, et qui sont confrontés à de nombreux vols et agressions. C’est particulièrement le cas des femmes.

Données ouvertes et l’avenir

Notre travail présente une analyse détaillée de chacun des thèmes mentionnés ci-dessus. Des solutions potentielles doivent être pensées selon une compréhension de ces défis basée sur les données. C’est pourquoi notre analyse propose des alternatives ainsi que des recommandations concernant la mobilité et la gestion des données ouvertes à Bogota.

Enfin, rendre le tableau de bord public vise à montrer que les données ouvertes fournissent aux citoyens les capacités de chercher de nouvelles solutions.

  • Lien vers le portail de donnée
  • Lien pour télécharger votre copie du livre blanc
  •  

    Un article rédigé par Anouk Aflalo Doré, Luis José Guerra, Laura Meynier et Sam Whittlesey, étudiants à l’Ecole Urbaine de Sciences Po


    Découvrez le livre blanc sur le Projet Movilidata

    Acceda al Informe IDC

    Related Posts