Hackathon du cinéma : y a du soleil, de la neige et des data !

Spectateurs d'une salle de cinéma

Chez OpenDataSoft, on aime le cinéma aussi fort que Sailor aime Lula*. On a même un groupe Slack qui réunit les cinéphiles de l’entreprise et dans lequel nous partageons nos coups de coeur et les projets de films qui nous font trépigner d’impatience. Parce qu’on est autant amoureux du cinéma que des data, vous n’imaginez pas à quel point on est fiers et heureux d’être partenaires du Hackathon du Cinéma qui s’est ouvert le 18 décembre 2018 ! Pour l’occasion, on a conçu un portail Data Cinéma prêt à l’emploi pour les candidats du concours mais pas seulement puisqu’il est aussi ouvert à tout le monde en open data.

Le Hackathon du Cinéma, c’est quoi et ça sert à quoi ?

Le Hackathon du Cinéma est une compétition organisée dans le cadre du Sommet Distributeurs-Exploitants du Festival de Cinéma Européen des Arcs. Cette deuxième édition s’est tenue du 18 au 20 décembre 2018 avec pour thème le cinéma indépendant et ses spectateurs. Les 21 candidats sélectionnés ont eu 48 heures pour remuer leurs méninges et développer un projet devant répondre à l’un des quatre défis suivants :

  • Fidéliser un public de cinéma
  • Imaginer un jeu pour les spectateurs
  • Animer et dynamiser la sortie de séance
  • Inclure et accompagner les partenaires et acteurs locaux dans la vie des films et des cinémas

 

Voici les quatre outils et applications qui ont vu le jour :

Ma Salle et Moi – Prix des Professionnels :

Ma Salle et MoiMa Salle et Moi est un outil à destination des distributeurs et des exploitants pour mieux connaître les spectateurs et les fidéliser grâce à l’envoi de newsletters ciblées. Le portail recueille des données sur les spectateurs à partir d’une carte de fidélité utilisable dans tous les cinémas du réseau de salles Art et Essai en France, et qui permet aux fidèles d’obtenir des récompenses.

 

CinéPursuit – Prix du Jury :

CinéPursuit est un quizz d’avant séance disponible sur smartphone et accessible depuis un QR code affiché sur l’écran de cinéma. Il donne la possibilité aux spectateurs de se mesurer les uns aux autres pour remporter des cadeaux (places gratuites, friandises, etc.). Les distributeurs et exploitants ont accès aux réponses récoltées, et peuvent construire des quizz incluant des questions propres  à leurs services et activités (accueil dans le cinéma, confort des sièges, qualité du son dans la salle, efficacité de la campagne de promotion d’un film, etc.).

Prix Brutus – Mention spéciale :

Prix BrutusLe Prix Brutus veut reconnecter le public avec le cinéma français. Cette application mobile permet aux spectateurs de voter pour leurs films français préférés de l’année pour décerner le « Prix du Public » pendant la Cérémonie des César. Les votants les plus réguliers peuvent remporter des places pour assister à la Cérémonie.

 

Banana Moovie :

Banana Moovie

Conçue comme un Tinder du Cinéma pour cibler un public jeune, cette application mobile affiche les films à proximité. L’utilisateur peut passer le film ou l’aimer, accéder à sa fiche, puis le réserver. Sur les 2000 cinémas en France, 1800 établissements sont indépendants. Statistiquement, l’utilisateur de l’application a plus de chance de découvrir des films programmés dans ces établissements qui ne font pas partie des circuits de salles.

Pour aider les professionnels du cinéma à élargir la diffusion des oeuvres et réinventer l’expérience des spectateurs avant, pendant et après la projection d’un film, les candidats du Hackathon ont eu besoin de s’appuyer sur des données. Mais quelles données utiliser au juste ? Où les trouver ? Et comment s’assurer de leur qualité et de leur fiabilité ?

Portail Data Cinéma : t’as de belles données tu sais ?

Notre mission (que nous avons acceptée) était donc la suivante : fournir aux hackathoniens un accès à des données propres, réutilisables et produites par des institutions et des acteurs reconnus des filières cinématographiques et culturelles.

Avec le soutien du Sommet des Arcs, du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), de SensCritique et de Cinego, nous avons conçu un portail web répondant au doux nom de « Data Cinéma » et centralisant une vingtaine de jeux de données sur le septième art.

Le catalogue de données est construit autour de quatre grandes thématiques permettant de dresser un observatoire de la création cinématographique française et européenne, de son exploitation et de son public sur le territoire :

  • Les films, leur production et leur réception par les spectateurs
  • La géographie du cinéma, les salles et leur programmation
  • Les entrées, la fréquentation des salles de cinéma et leur public
  • Le tissu culturel et artistique français

 

Toutes les données sont visualisables sous forme de tableaux, de cartes ou de graphiques. Elles sont aussi toutes réutilisables directement dans les projets et prototypes que les candidats vont concevoir : elles sont en effet téléchargeables dans des formats standards et peuvent être récupérées facilement via les APIs générées par chaque jeu de données.

Mis à disposition des candidats depuis le 10 décembre, le portail Data Cinéma est aujourd’hui ouvert à tout le monde. La majorité des données du catalogue sont en accès public. Quelques données fournies par certains partenaires du Sommet restent en accès privé, leur usage étant limité au seul cadre du concours.

Le pouvoir de la data cinéma est maintenant entre vos mains. Voyez haut, voyez grand, voyez loin mais n’oubliez jamais : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. 😉

 

* Si vous n’avez encore jamais vu Sailor et Lula 😮, Palme d’Or 1990 à Cannes, arrêtez tout de suite ce que vous êtes en train de faire, trouvez un fauteuil et un écran, éteignez votre téléphone portable et commencez le visionnage de ce bijou de David Lynch.

 

Accéder au portail Data Cinéma

 

Related Posts